Les causes d’un déséquilibre alimentaire et émotionel

Alimentation

Alimentation
 

 

              En médecine chinoise une partie de l’énergie dont a besoin le corps, vient des aliments , par l’intermédiaire des saveurs. L’alimentation est une chose importante, elle doit être équilibrée, et pas seulement vis à vis des calories. Si vous ingérez une quantité trop importante d’aliments acides , vous déséquilibrez votre système acido-basique , avec comme conséquence première, l’intoxication du muscle psoas gauche (lombalgie). C’est le produit de dégradation de l’aliment qui importe. Le sucre, par exemple, n’est pas à priori un aliment acide au goût, et pourtant, son produit de dégradation en fin de cycle est l’acide oxalique et pyruvique. Beaucoup d’aliments peuvent devenir toxiques lorsqu’ils sont consommés trop régulièrement. Attention aux habitudes alimentaires. L’homme est omnivore, il peut manger de tout, mais avec discernement.

     Les produits acides –

  •  les protéines, que ce soit sous forme de viande rouge, viande blanche, poissons, coquillages.
  •  le fromage, surtout quand il est fort et fermenté.
  •  le sucre+++, sous toutes ses formes : bonbon, soda, limonade, chocolat, confiture, pâtisserie.
  •  les produits laitiers riches en petit lait : yogourt, lait caillé, fromage blanc. En médecine      Ayurvédique le petit lait est considéré comme une panacée, mais il faut qu’il soit frais et du jour.
  •  les tomates+++
  •  l’oseille
  •  les fruits et les jus de fruit.
  •  les céréales : blé, avoine, millet…..le pain.
  •  les oeufs.
  •  les pâtes.
  •  le vin, l’alcool.
  •  le vinaigre, et parfois le citron.
  •  les légumineuses : petits pois, lentilles, haricots blancs. Si vous êtes déjà en acidité, évitez les. 

    Réflexion :

Je suis dans une région touristique où les estivants mangent en été, principalement des tomates, des melons, des huîtres, des crustacés en quantité, et ceci presque matin midi et soir. J’en vois un certain nombre arriver au cabinet, pliés en deux.

      Les produits basiques –

  • tous les légumes verts : haricots verts, salade, carottes, betteraves, choux, courgettes, brocolis, artichauts, céleri rave, poivrons, fenouil, aubergines, concombres, avocats, épinards, asperges.
  • les pommes de terre. Bien que riches en amidon (sucre), elles sont aussi très riches en potassium.
  • les amandes, les châtaignes, les noix du Brésil.
  • la banane, si elle n’est pas trop mûre.

        Conclusions :

On parle beaucoup du déséquilibre acido-basique dans l’alimentation, notamment chez les naturopathes. On a  trop tendance à ramener le problème uniquement sur l’alimentation et c’est une erreur. Le déséquilibre acido-basique dû à l’alimentation ne représente pas plus de 10 % des cas. On ne doit pas pour autant négliger cette cause. Certaines pathologies viennent uniquement de là, en particulier l’eczéma , certaines lombalgies, et beaucoup de bronchiolites à mon humble avis. Il serait vraiment intéressant de faire des études dans ce sens (voir pathologies)

Emotionnel

Il est temps de comprendre que l’émotionnel est une cause à part entière dans un nombre de pathologies de plus en plus grand, ( ex : lombalgie, asthme…) Ce n’est pas la seule, mais c’est la plus importante. On la retrouve dans 80 à 90% des cas.

  Dans le «  NEI JING SU WEN  » qui est un des principaux canons de la médecine Chinoise traditionnelle, il est écrit : « Les maladies reconnaissent des causes externes et internes. Au nombre des causes internes figurent les émotions….. Elles perturbent la circulation du Qi «  .

   Pour nous occidentaux, la notion d’émotionnel est en fait assez floue. Quand on en parle, tout le monde connaît, mais en réalité, personne ne sait vraiment ce que c’est. On parle de stress, c’est un fourre-tout bien pratique, mais qui ne veut rien dire. L’émotionnel dérange aussi pour la bonne raison qu’il  implique personnellement l’individu. Un sage a dit un jour : «  S’occuper des autres c’est bien, mais s’occuper de soi c’est encore mieux « 

   Chaque individu va présenter des caractéristiques émotionnelles plus ou moins importantes, et ceci dès la naissance , ce que nous, nous appelons « des traits de caractère « . En médecine chinoise, l’émotionnel est lié aux organes. L’ émotionnel peut se présenter sous une forme « positive » ou « négative ». Il faut entendre, par       « négatif », le fait que cet aspect émotionnel va perturber l’organe correspondant, alors que le côté  » positif  » va l’équilibrer . Quand on présente des aspects émotionnels  » négatifs « , l’important n’est pas de les nier, mais plutôt de les reconnaître. On en a tous, et ce n’est pas dégradant. Si on parle d’anxiété, de peur, beaucoup de personnes prennent cela dans un sens péjoratif, et le rejettent, c’est comme si on les offensait. On peut aller d’un aspect émotionnel  » négatif  » vers un aspect émotionnel  » positif « , cela se travaille, ce n’est pas facile, il faut de la détermination, de la volonté, de la ténacité, de la patience. Mais la démarche est souhaitable.

   L’aspect émotionnel « négatif » est un état de base qui est présent en chacun, sans pour autant s’exprimer de façon permanente. Il peut apparaître spontanément à la suite d’un  » incident de vie « , colère, anxiété par exemple, et disparaître ensuite quand le problème est réglé, ou bien persister en cas de non résolution du conflit, ou bien encore perdurer, jusqu’à s’exprimer dans une forme de chronicité en cas d’incapacité de la personne à se gérer elle même, dans les cas les plus graves ( hyperanxiété, dépression …). Certaines causes déclenchant ces états émotionnels sont très subtiles. Certaines personnes vont ne présenter qu’un seul aspect émotionnel « négatif », et d’autres vont en présenter 2, 3, 4 … les uns seront plus proche de l’équilibre que les autres.

L’ensemble de nos aspects émotionnels négatifs forme en fait ce que nous appelons l’égo. On peut penser que l’égo est utile, mais c’est une illusion. Un grand nombre de personnes pensent que la vie serait triste et fade sans ces émotions….négatives, parce qu’ elles n’envisagent même pas le fait que l’émotionnel puisse avoir un aspect positif, libérateur et amenant à la sérénité. Si nous voulons vivre en harmonie, supprimons notre égo. 

   A retenir : l’émotionnel n’est pas un facteur aggravant mais bien une des  causes majeurs de la survenue d’un grand nombre de pathologies ( par le déséquilibre acido-basique qu’il entraine +++ ). Je me répète, mais c’est primordial.

 

       LES EMOTIONS ET LES ORGANES  

  • Le Foie –

  – l’émotion négative du foie est la colère, la frustration, l’irritabilité, la susceptibilité

       Définition : Etat de contrariété par rapport à quelque chose ou à quelqu’un qui ne fait pas ce que vous, vous voulez qu’ il fasse.

  En fait, on dit que la colère est l’état émotionnel du foie, mais je pense qu’on devrait plutôt parler de contrariété. C’est en effet à partir de cet état de contrariété que l’on observe deux catégories de réaction : 

  1. la première catégorie va s’exprimer par une véritable colère, franche, impulsive.
  2. la deuxième catégorie va vivre cela comme une frustration très profonde, très intense, et très souvent sans l’exprimer ; susceptibilité exacerbée.

  – l’émotion positive est l’amabilité.

  • La Vésicule Biliaire –

  Ce sont les gens bileux.

       Définition : Se faire du souci à l’avance en imaginant que des événements négatifs vont forcément  se produire.

  • Le Coeur –

   – l’émotion négative  est la haine, le ressentiment, la non reconnaissance, l’impatience. Ce sont « les râleurs ». Ce sont souvent des personnes qui ne supportent pas les  » apparentes injustices « . Mais on ne connaît pas toujours les tenants et les aboutissants de cette injustice. Beaucoup d’auteurs citent la joie comme émotion, je pense qu’on devrait parler d’excès des plaisirs, de passions négatives. La haine amène à la violence, que ce soit verbale ou physique

  – l’émotion positive est l’amour, la bonté, la lucidité, le don de soi. 

  • La Rate et le Pancréas –   

  – l’émotion négative est l’angoisse, l’anxiété.

      Définition : Le ressassement, trop de réflexion. Dès qu’un problème, une situation tournent dans la tête sans déboucher sur du concret, dans une action, vous êtes en anxiété. Vous pouvez cogiter sans même vous en rendre compte, car il peut s’agir d’un processus faisant partie de votre vie courante, mais dans un arrière-plan de votre vie et encore plus de votre subconscient (les traites de votre maison, la gestion dans votre travail). C’est souvent un niveau subtil.

  L’anxieux est donc en général quelqu’un qui se pose beaucoup de questions, qui pose beaucoup de questions, qui discute sans cesse. Il est toujours en défense, il ne sait pas se détendre, mais d’un autre côté, il ne sait pas rester tranquille. C’est un hyperactif. Il aime s’occuper des autres. Il est très souvent insomniaque. Il tolère très mal la douleur, et au lieu de rester calme, il bouge sans arrêt pour chercher une position de confort et augmente, de ce fait, son problème. Cette exacerbation de la douleur fait que ses sensations physiques sont faussées, il perçoit peu son corps. Les grands anxieux sont très difficiles à traiter et il y en a de plus en plus.  

  – l’émotion positive est la confiance, dans un sens d’absolu. Quand on est en confiance, on ne se pose plus de questions on prend les choses comme elles viennent, au jour le jour.

  Tout cela n’empêche pas la réflexion, mais encore une fois il faut que cela se traduise par une décision, une action et ce que l’on ne peut concrétiser, on l’oublie.

  • Les Poumons –

  – l’émotion négative est la mélancolie, la tristesse, la dépression.  

  – l’émotion positive est la joie de vivre, la joie d’être, l’enthousiasme.

  • Les Reins –

  – l’énergie négative est la peur, sous toutes ses formes : peur existentielle, peur de mal faire, peur de ne pas y arriver, peur des autres…..

  – l’énergie positive est le courage, la hardiesse. 

Comment vaincre sa jalousie en sortie

Vous faites peut être partie de ces personnes qui sont angoissées, lorsque votre partenaire vous propose de sortir en ville. Au fond de vous , vous n’avez pas forcément envie d’y aller, par peur qu’une autre personne soit disant, mieux que vous, croise le regard de votre conjoint (e).

Malgré cela , vous acceptez de franchir le pas, rien que pour lui faire plaisir et par amour pour lui. Néanmoins,  au plus profond de vous, vous tentez de cacher cette inquiétude profonde, entraînant un sentiment de malaise physique et psychique, que vous avez l’habitude de ressentir, toutes les fois où vous sortez en ville.

Pour vous, cette idée de promenade reste toujours un grand défi et un effort considérable à mettre en œuvre,  car vous savez que votre jalousie est le problème n°1 dans votre vie de couple et vous détruit.

Il suffit que vous croisiez une belle jeune dame (homme) sexy, et là tout est gâché et votre journée est finie. Comme si la terre entière s’écroulait sous vos pieds, comme une catastrophe naturelle, du genre “ Deep impact ”. Pour vous, c’est la fin du monde, il n’y a plus rien à faire.

Vous ressentez les premières douleurs impitoyables habituelles face à cette situation,  telles que: boule au ventre, nœuds à l’estomac, maux de tête etc . Votre jalousie prend  ainsi de l’ampleur et prends possession de vos sentiments et de votre corps. Votre partenaire devient soudainement votre cible et  coupable de ce qu’il vous arrive. Le pauvre, celui-ci  ne comprends pas votre comportement et en prend plein pour son grade.

Vous lui reprochez d’être un gros “salaud”, à la limite presque un violeur de femmes, même si ce n’est pas vrai. Vous lui demandez des comptes, comme s’il avait organisé, manigancé, lui même, la venue de cette femme.

Dans une situation comme celle ci, vous êtes vous même votre propre metteur en scène, le meilleur producteur de film, une première dans votre région.

 

Vous vous imaginez les pires trucs qui puissent y avoir , même si ce n’est pas la réalité,  mais pour vous, tout est vrai, comme d’habitude, parce que vous y croyez vraiment . Vous vous obstinez à croire que c’est une vérité générale, alors que ce n’est que VOTRE vérité à vous, fabriquée par votre esprit imaginaire ( généré par votre cerveau droit, cerveau de la créativité) !

Or, Savez vous que, votre propre vérité ne sont que des illusions basées sur des fausses croyances liées à votre manque de confiance en vous et votre basse estime de vous, insuffisamment développée durant votre plus tendre enfance.

Une étude a été faite disant que chaque individu possède sa propre carte du monde, c’est à dire sa propre perception de la réalité et du monde que vous voyez. Et toutes ces choses peuvent être d’ordre neurologique liées à la performance de nos organes des sens et « NON PASAU CONTENU DE LA REALITE” je dis bien NON PAS AU CONTENU DE LA REALITE .(ex : nous ne voyons pas et n’entendons pas de la même façon que les animaux).

En outre, si vous percevez une dame dans la rue, peu importe comment elle est habillée,  vous allez laisser votre imagination (cerveau droit), prendre le dessus au lieu d’utiliser votre cerveau gauche ( siège de la raison et de la logique) pour vous aider à raisonner rapidement. Vous allez vous laisser emporter par vos émotions (cerveau droit) et c’est alors que votre réalité va être complètement déformée.

Le problème, c’est que si vous utilisez votre cerveau droit (cerveau des émotions et de la créativité) vous manquerez de discernement et vous serez loin du présent puisque, tout se passe dans votre tête.

Vos façons de voir ou d’interpréter les choses, peuvent aussi venir  de votre culture et de votre éducation. Pour être plus précis, par exemple sur le plan éducatif ,il est possible que  tous ce qui se passe en vous,   dépend également de la manière, dont vos parents vous ont transmis l’affection.

Si durant votre enfance, vous vous êtes senti incompris, abandonné ou pire encore, vous avez peut être eu un manque affectif, de reconnaissance et de protection, toute votre estime et votre confiance en vous s’effrite. Et, en devenant adulte, votre intelligence émotionnelle sera moins bien développée, que ceux qui ont vécu dans une famille très heureuse.

 

En effet, Selon une étude, certains psychologues experts dans les couples ont prouvé que de nombreux enfants, venant de familles heureuses avaient une intelligence émotionnelle bien plus développée, que celle des enfants ayant vécu dans une famille, ou il y a eu une forte carence affective ou un sentiment d’abandon. Car les enfants heureux  ont su dès leur enfance ,se différencier rapidement de leur parent et développé une très bonne autonomie affective .

Sachez que les couples heureux savent soumettre, leur passion à leur raison, contrairement aux couples malheureux. Même quand ils sont célibataires, Ils se sentent bien seuls et n’ont besoin de personne pour avoir leur propre bonheur, car leur bien être ne dépendra jamais de l’autre partenaire, puisqu’ils ont appris à bien fonctionner SEUL! car ils ne craignent pas le mot ”célibataire” parce que pour eux, ce n’est pas un poids, mais une opportunité de vivre différemment. Ils ont une autre manière de voir les choses sur la vie.

Chacun de vous, est différent et vous ne pouvez en aucun cas projeter , vos pensées négatives sur votre partenaire car votre imagination  peut affecter et pervertir la réalité que vous percevez.

Ayez conscience que tous ca est lié à votre souffrance du passé et non pas à la réalité, parce dites vous bien que votre partenaire n’est pas en train de l’embrasser, c’est seulement votre cerveau droit (siège de l’imagination, de la créativité) qui est en train de prendre les commandes, donc utilisez votre cerveau gauche (cerveau de la raison et de la logique) en prenant du recule et de bien faire la différence entre ce qui se passe au moment ou vous voyez une dame sexy, et ce qui se passe dans votre tête.

 

Donc tout ce qui se passe en vous, n’est tout autre que votre monde à vous, qui n’est pas du tout, celui de votre conjoint.Pointer vers le haut puisque vous n’avez pas eu le même passé.

Alors, imaginez tous, ce que vous pouvez interpréter dans votre monde et vous dire en vous même. Vous pouvez créer toutes les scènes possibles, même les pire, vous continuerez toujours à vous faire des films, sauf si vous décidez de voir les choses différemment. Pour cela, la première chose à faire est de se poser de bonnes questions pour modifier vos pensées et vous améliorer du genre :

  1. Est ce que le fait de penser de cette manière me semble justifier ?
  2. Est ce que tous ce que j’imagine a un lien avec ce  qui se passe vraiment?
  3. Est ce que j’aurai pu ressentir autre chose à la place d’un sentiment négatif et quoi?
  4. Est ce que je suis obligé(e) de me comporter de cette façon?
  5. Qu’est ce qui m’empêche d’envisager un autre comportement ou une autre manière de penser?
  6. Est ce qu’il faut toujours, que je me comporte comme cela?
  7. Que dois je changer pour m’améliorer?
  8. Qu’est ce qui dépend de moi?

 

Si vous avez  encore des mauvaises pensées sur votre conjoint, sachez que notre système de perception bien que très sophistiqué est insuffisant pour percevoir le monde  dans sa “GLOBALITE”. Je répète,  tout ce que vous regardez est filtré, pesé selon vos croyances, vos valeurs et vos expériences passées.

Tout est une question de vécu. Dites vous bien que nous ne venons point de la même planète disait un jour un grand thérapeute . Un monde qui n’existe que dans votre tête et non celui de votre partenaire.

Comme disait un jour Bouddha: “Nous sommes ce que nous pensons”.

Ce n’est pas parce qu’une dame est sexy que ce sera la même chose  pour votre conjoint, il est possible que ses critères de beauté soient basés sur la simplicité ou le charisme, vous ne pouvez jamais savoir, car j’en ai moi même fait l’expérience.

La femme sexy en question, pourra être pour votre conjoint, un signe de vulgarité, loin du charme et de la beauté. Puisque, vous savez tout comme moi que le beauté est subjective et que nous avons tous, nos critères de beauté .

Comme je vous l’ai mentionné, notre perception de la réalité et les représentations que nous en faisons sont personnelles et uniques. Oui, je le répète à nouveau, Chaque individu est unique!

Prenons un exemple . Imaginez 10 personnes témoins d’un accident de voiture, chacun ne racontera pas l’accident de la même manière, certains diront que la voiture rouge a grillé la priorité,  et d’autres diront que c’est la faute de la voiture bleu, qui roulait trop vite au delà de la vitesse autorisée.

Faites en l’expérience et demandé a « 3 ou ‘ 4 personnes de décrire un même film au cinéma, vous vous rendrez compte des différences d’opinions et d’interprétations .

Si aujourd’hui, vous êtes encore  dans cette situation, c’est parce que certainement vous pensez que vous n’êtes pas capable de gérer votre jalousie. Eh bien, si je vous dis qu’on peut le faire, car je l’ai vécu moi même cet enfer et quand bien même, vous pensez qu’il est impossible d’en sortir, je peux vous garantir que vous pouvez y arriver avec un réel et sincère travail sur vous même, car vous possédez une force en vous que vous ignorez certainement : “le pouvoir de changer votre vie et de  transformer votre malheur en une vie bien meilleure”.

 

 

La vie c’est un choix, il est vrai que nous ne sommes pas toujours maitres des circonstances. Certes, nous ne pouvons pas changer les évènements, mais la seule chose que nous pouvons changer ce sont nos comportements et nos manières d’agir, de penser face au monde qui nous entoure, et à ce que nous avons vécu .

Nous pouvons exercer une réelle influence sur notre vie en faisant le choix de changer radicalement et modifier votre manière de penser. La plupart d’entre nous, oublions que nous avons le pouvoir de changer.

Sachez que votre mode de vie reflète notamment ce que vous avez décidé d’accomplir, de fréquenter telle ou telle personne, d’apprendre, de ne pas apprendre, de persévérer ou d’abandonner la partie, d’avoir des enfants , de vous alimenter d’une certaine façon , d’arrêter de fumer ou pas etc….

Dites vous bien, que la vie est courte et que vous n’aurez pas une seconde chance de vivre sur terre. Si vous choisissez d’avoir une vie médiocre, alors vous aurez une vie médiocre remplie de jalousie, mais si vous décidez d’avoir une vie heureuse, alors vous vivrez vraiment heureux. Alors, faites le maintenant , n’attendez pas de perdre votre conjoint.

Le problème ne vient pas des autres, mais bien de nous même. Vous vous demandez certainement pourquoi? ou vous vous posez ces questions du genre: oui mais, avec tous ce qui se passe autour de nous, ou tous ce que j’ai vécu, c’est difficile. Oui, tout à fait je vous comprends, , mais derrière tous ca, il y a toujours des leçons à en tirer, du genre :  qu’est ce que cette situation essaie de me faire comprendre? quel avantage je peux avoir?.

Voici une petite histoire que j’aimerais partager avec vous, pour illustrer mon idée, je pense que vous la connaissez déjà, mais je préfère tout de même , vous la citer , car c’est une de mes histoires préférées, il s’agit en l’occurrence de Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique.

Voici donc son histoire : un jour, un employé de Mr Edison vint lui dire : Mr Edison, vous n’en n’avez pas marre d’avoir fait 9999 ampoules électriques, à force c’est fatiguant, non?, vous vous imaginez c’est un échec à chaque fois et surtout pour notre entreprise et c’est alors que Thomas Edison lui répondit : Non, très cher monsieur X, je n’ai pas eu 9999 échecs, mais j’ai trouvé 9999 manières de refaire une nouvelle ampoule électrique et c’est à ce moment là, qu’il réussit enfin à l’inventer.

Eh bien vous voyez, cette histoire montre que dans la vie , malgré les épreuves et les circonstances il ne faut jamais baisser les bras . Vous devez saisir tous les échecs comme une occasion de grandir et de trouver des solutions, car derrière chaque évènement, il y a un trésor et un vrai message de la vie.

Notre vie peut devenir meilleure seulement et uniquement, si nous décidons d’en tirer des leçons et d’en comprendre le sens .

Certes, nous n’avons aucun pouvoir de changer les autres ou les évènements, mais par contre la seule chose que nous pouvons faire et sur laquelle nous pouvons absolument maitriser et changer, c’est nous même!

car nous sommes les seuls maitres de nos pensées , de nos actes et responsables des comportements que nous allons adopter dans la vie, parce que ce ne sont pas les évènements qui influent nos comportements, mais bien la manière dont on les perçoit.

Prenons un exemple, admettons, si vous souriez à votre boulanger le matin et que vous lui dites bonjour! eh bien, malgré le mauvais temps de pluie et d’orage, vos comportements vont avoir des répercussions, sur les autres et engendrer en retour des attitudes positives. Alors que si vous faites la tête, les autres feront de même.

 

Dans la vie, TOUT DEPEND UNIQUEMENT DE VOUS, Vous êtes l’auteur de votre vie, de votre réussite et des choix que vous faites. Vous êtes le seul pilote de vos pensées, de votre corps et de vos émotions. Même si au début vous ne voyez rien, mais à force de sourire ou de changer d’attitude, vous verrez que les autres vous le feront remarquer très rapidement.

Eh bien, c’est la même chose dans la jalousie maladive, si vous changez votre conduite envers votre partenaire, votre façon de penser, vos plans , vous verrez que votre couple s’améliorera de jour en jour et vous incitera à progresser davantage et à mieux gérer votre jalousie maladive.

Posez-vous toujours les bonnes questions, car une question intelligente amènera une bonne réponse , si vous ne vous posez pas les bonnes questions, vous ne comprendrez jamais le sens de vos agissements, et vous ne progresserez pas, car vous resterez toujours au même point avec votre jalousie.

Si vous n’agissez pas, alors vous ne verrez rien arriver., l’ACTION va rebooster votre confiance en vous, génèrera en vous de nouveaux comportements,   de nouvelles stratégies, des émotions positives et vous changerez de plus en plus, même si parfois c’est difficile. Ne vous inquiétez pas, à force vous y parviendrez!

Forcez vous et lancez vous des défis pour apprendre à mieux gérer votre jalousie, pendant au moins 3 jours (du genre au lieu de pister son regard, vous pouvez faire autre chose à la place, écouter par ex de la musique sur un ipod, ou avoir de la compassion, pour cette personne que vous ne connaissez même pas, et qui peut être est atteinte, d’une maladie grave ou d’un cancer ).

Faites donc un tableau de ce que vous pouvez faire à la place quand vous avez de mauvaises pensées , lors d’une sortie en ville comme par exemple :

Ce que je pense ce que je modifie ce que j’ajoute
J’imagine que mon mari la préfère plus que moi ce n’est que mon imagination qui me joue des tours liée à mon passé et mon manque d’estime et de confiance en moi, je change ma manière de penser je lui dis des choses positives, du genres tu es un mari super!

 

Vous verrez plus vous passerez à l’action plus, vous prendrez l’habitude de faire les choses, car dites vous bien que si vous ne réussissez pas, c’est parce que vous avez pris de mauvaises habitudes et vous avez mal programmé votre  cerveau, car celui ci obéit à ce que vous lui demandez de faire.

 

Changez ses habitudes, c’est exactement lorsque vous décidez de reprendre le sport , au début ce sera toujours difficile, mais au fur et à mesure du temps, vous vous perfectionnerez, . Alors changez les , adoptez de nouveaux comportements positifs et vous verrez réellement des résultats et grâce à vos actions, vous apprendrez  à diminuer votre jalousie maladive. Dès que vous vous retrouvez en ville, lancez vous ce défi et surtout changez votre manière de penser!