mauvaises ondes telephonique

Téléphonie : 10 conseils pour se protéger des ondes

Si le téléphone mobile est clairement devenu un phénomène de société, il ne faudrait pas qu’il se transforme en scandale de santé publique. Voici 10 conseils pour limiter les risques avec ses ondes électromagnétiques.


Il est devenu le parfait compagnon de route et devient un véritable réflexe au quotidien. Le téléphone mobile vous permet certes de téléphoner mais également de surfer sur Internet, d’envoyer des mails, de télécharger des applications et d’utiliser ces dernières.Pour éviter que ce

superbe gadget ne devienne la cause d’un problème de santé publique planétaire, et parce que les études sur le sujet sont souvent contradictoires, adoptez ces 10 réflexes qui vous éviteront peut-être de gonfler de sinistres statistiques à venir.

1. Après 15 ans, c’est préférable

Parents, prenez garde à ne pas mettre un peu trop tôt un téléphone mobile entre les mains de votre chère tête blonde. Les études divergent sur l‘âge conseillé à partir duquel un adolescent peut utiliser un téléphone, mais dans le doute, optez pour 15 ans. Certes, il va falloir gérer la frustation et bien d’autres colères de votre adolescent, mais ces moments difficiles seront préférables à un problème de santé. Les femmes enceintes sont également concernées par cette mise en garde. En effet, les ondes d’un téléphone mobile ont un impact négatif sur les cellules de l’embryon et l’eau du placenta.

2. Dormez loin de votre téléphone

Pour éviter que les ondes de votre téléphone mobile ne perturbent votre sommeil et entraîne une diminution significative de votre sommeil paradoxal, préférez l‘éteindre. Et à regarder de plus près, quel intérêt avez-vous à garder votre appareil allumé durant la nuit ? Si toutefois, pour des raisons qui vous sont propres, vous devez conserver votre téléphone allumé, veillez à le placer au moins à 40 cm de votre tête. Et comme vous n‘êtes pas à quelques centimètres près, placez-le le plus loin possible dans la pièce, ce sera encore mieux.

3. Choisissez un téléphone à faible DAS

Régulièrement, des classements sur la nocivité des téléphones sont publiés, et notamment en ce concerne le DAS : l’indice de Débit d’Absorption Spécifique qui correspond à la mesure des radiofréquences émises par votre téléphone portable lorsqu’il fonctionne à pleine puissance. Vous avez compris que la faiblesse de l’indice pour un téléphone mobile est de bon augure pour son utilisateur. Si vous vous apprêtez à changer d’appareil, prenez en compte ce critère.Vous pouvez trouver le DAS d’un téléphone en consultant sa notice d’utilisation. En général, il est conseillé un DAS inférieur à à 0,7 W/kg. Et en ce qui concerne le classement des bons et mauvais élèves, une requête du type classement DAS 2011 dans un moteur de recherche populaire devrait faire l’affaire.

4. Composez et prenez vos distances

Considérez que votre téléphone mobile émet beaucoup d’ondes lorsqu’il est train de rechercher le réseau. Ainsi, juste après avoir composé le numéro de téléphone de votre contact, pensez à l‘éloigner. Et portez-le à votre oreille seulement quand la communication est établie.

5. Préférez le kit main-libres

Vous l’avez compris, il n’est pas toujours bon de rester trop près de son téléphone mobile. Aussi, si vous téléphonez beaucoup, préférez un kit main-libres. Certains diront qu’une oreillette bluetooth sera moins nocive qu’un kit piéton filaire, mais les avis divergent. Dans les 2 cas, ce sera toujours mieux qu’un téléphone cellulaire porté à une oreille.

6. Pas dans la poche

Contrairement à ce que nous avons tous l’habitude de faire, il faut éviter de garder son téléphone mobile dans sa poche. En effet, celui-ci émet en permanence et a forcément une incidence sur votre organisme. Certains zones doivent être particulièrement évitées comme les hanches, les parties génitales, les aisselles et le coeur.

7. Évitez les appels en voiture

Que vous soyez à l’arrêt ou en mouvement, il est déconseillé d’utiliser son téléphone lorsque vous êtes en voiture. Pourquoi ? Au delà du risque d’accident, à cause de l’effet cage de faraday lié à la structure métallique de la voiture. Les ondes sont ainsi emprisonnées dans le véhicule, et le maximum du rayonnement se trouve au niveau de la tête. Bref, c’est vraiment déconseillé.

8. Évitez de téléphoner en mouvement

Parce que les ondes émises par un téléphone en mouvement sont plus fortes qu’un téléphone qui ne bouge pas, évitez de téléphoner en vous déplaçant. Que vous soyez en voiture, en transports en commun, en train, en vélo ou même à pied, il vaut mieux éviter de bouger durant un appel téléphonique.

9. Limitez les appels et leur durée

Quelques chiffres à connaître avant de téléphoner à tout-va. Il est conseillé de ne pas passer plus de 6 appels par jour. Chaque appel ne doit pas excéder 3 minutes. Et toujours dans le cadre de cette utilisation idéale, il faudrait que s‘écoulent 90 minutes entre chaque appel. Quelque chose nous dit que bon nombre d’utilisateurs sont bien au-delà de ces statistiques.

10. Un peu d’altruisme

Ce n’est pas parce que vous devez téléphoner que vos voisins doivent en subir les conséquences. De la même manière qu’on parle de tabagisme passif, il existe aussi une exposition passive au rayonnement. Par altruisme, civisme ou respect d’autrui – comme il vous convient, veillez à téléphoner à au moins 1 mètre d’autres personnes.