Les causes d’un déséquilibre alimentaire et émotionel

Alimentation

Alimentation
 

 

              En médecine chinoise une partie de l’énergie dont a besoin le corps, vient des aliments , par l’intermédiaire des saveurs. L’alimentation est une chose importante, elle doit être équilibrée, et pas seulement vis à vis des calories. Si vous ingérez une quantité trop importante d’aliments acides , vous déséquilibrez votre système acido-basique , avec comme conséquence première, l’intoxication du muscle psoas gauche (lombalgie). C’est le produit de dégradation de l’aliment qui importe. Le sucre, par exemple, n’est pas à priori un aliment acide au goût, et pourtant, son produit de dégradation en fin de cycle est l’acide oxalique et pyruvique. Beaucoup d’aliments peuvent devenir toxiques lorsqu’ils sont consommés trop régulièrement. Attention aux habitudes alimentaires. L’homme est omnivore, il peut manger de tout, mais avec discernement.

     Les produits acides –

  •  les protéines, que ce soit sous forme de viande rouge, viande blanche, poissons, coquillages.
  •  le fromage, surtout quand il est fort et fermenté.
  •  le sucre+++, sous toutes ses formes : bonbon, soda, limonade, chocolat, confiture, pâtisserie.
  •  les produits laitiers riches en petit lait : yogourt, lait caillé, fromage blanc. En médecine      Ayurvédique le petit lait est considéré comme une panacée, mais il faut qu’il soit frais et du jour.
  •  les tomates+++
  •  l’oseille
  •  les fruits et les jus de fruit.
  •  les céréales : blé, avoine, millet…..le pain.
  •  les oeufs.
  •  les pâtes.
  •  le vin, l’alcool.
  •  le vinaigre, et parfois le citron.
  •  les légumineuses : petits pois, lentilles, haricots blancs. Si vous êtes déjà en acidité, évitez les. 

    Réflexion :

Je suis dans une région touristique où les estivants mangent en été, principalement des tomates, des melons, des huîtres, des crustacés en quantité, et ceci presque matin midi et soir. J’en vois un certain nombre arriver au cabinet, pliés en deux.

      Les produits basiques –

  • tous les légumes verts : haricots verts, salade, carottes, betteraves, choux, courgettes, brocolis, artichauts, céleri rave, poivrons, fenouil, aubergines, concombres, avocats, épinards, asperges.
  • les pommes de terre. Bien que riches en amidon (sucre), elles sont aussi très riches en potassium.
  • les amandes, les châtaignes, les noix du Brésil.
  • la banane, si elle n’est pas trop mûre.

        Conclusions :

On parle beaucoup du déséquilibre acido-basique dans l’alimentation, notamment chez les naturopathes. On a  trop tendance à ramener le problème uniquement sur l’alimentation et c’est une erreur. Le déséquilibre acido-basique dû à l’alimentation ne représente pas plus de 10 % des cas. On ne doit pas pour autant négliger cette cause. Certaines pathologies viennent uniquement de là, en particulier l’eczéma , certaines lombalgies, et beaucoup de bronchiolites à mon humble avis. Il serait vraiment intéressant de faire des études dans ce sens (voir pathologies)

Emotionnel

Il est temps de comprendre que l’émotionnel est une cause à part entière dans un nombre de pathologies de plus en plus grand, ( ex : lombalgie, asthme…) Ce n’est pas la seule, mais c’est la plus importante. On la retrouve dans 80 à 90% des cas.

  Dans le «  NEI JING SU WEN  » qui est un des principaux canons de la médecine Chinoise traditionnelle, il est écrit : « Les maladies reconnaissent des causes externes et internes. Au nombre des causes internes figurent les émotions….. Elles perturbent la circulation du Qi «  .

   Pour nous occidentaux, la notion d’émotionnel est en fait assez floue. Quand on en parle, tout le monde connaît, mais en réalité, personne ne sait vraiment ce que c’est. On parle de stress, c’est un fourre-tout bien pratique, mais qui ne veut rien dire. L’émotionnel dérange aussi pour la bonne raison qu’il  implique personnellement l’individu. Un sage a dit un jour : «  S’occuper des autres c’est bien, mais s’occuper de soi c’est encore mieux « 

   Chaque individu va présenter des caractéristiques émotionnelles plus ou moins importantes, et ceci dès la naissance , ce que nous, nous appelons « des traits de caractère « . En médecine chinoise, l’émotionnel est lié aux organes. L’ émotionnel peut se présenter sous une forme « positive » ou « négative ». Il faut entendre, par       « négatif », le fait que cet aspect émotionnel va perturber l’organe correspondant, alors que le côté  » positif  » va l’équilibrer . Quand on présente des aspects émotionnels  » négatifs « , l’important n’est pas de les nier, mais plutôt de les reconnaître. On en a tous, et ce n’est pas dégradant. Si on parle d’anxiété, de peur, beaucoup de personnes prennent cela dans un sens péjoratif, et le rejettent, c’est comme si on les offensait. On peut aller d’un aspect émotionnel  » négatif  » vers un aspect émotionnel  » positif « , cela se travaille, ce n’est pas facile, il faut de la détermination, de la volonté, de la ténacité, de la patience. Mais la démarche est souhaitable.

   L’aspect émotionnel « négatif » est un état de base qui est présent en chacun, sans pour autant s’exprimer de façon permanente. Il peut apparaître spontanément à la suite d’un  » incident de vie « , colère, anxiété par exemple, et disparaître ensuite quand le problème est réglé, ou bien persister en cas de non résolution du conflit, ou bien encore perdurer, jusqu’à s’exprimer dans une forme de chronicité en cas d’incapacité de la personne à se gérer elle même, dans les cas les plus graves ( hyperanxiété, dépression …). Certaines causes déclenchant ces états émotionnels sont très subtiles. Certaines personnes vont ne présenter qu’un seul aspect émotionnel « négatif », et d’autres vont en présenter 2, 3, 4 … les uns seront plus proche de l’équilibre que les autres.

L’ensemble de nos aspects émotionnels négatifs forme en fait ce que nous appelons l’égo. On peut penser que l’égo est utile, mais c’est une illusion. Un grand nombre de personnes pensent que la vie serait triste et fade sans ces émotions….négatives, parce qu’ elles n’envisagent même pas le fait que l’émotionnel puisse avoir un aspect positif, libérateur et amenant à la sérénité. Si nous voulons vivre en harmonie, supprimons notre égo. 

   A retenir : l’émotionnel n’est pas un facteur aggravant mais bien une des  causes majeurs de la survenue d’un grand nombre de pathologies ( par le déséquilibre acido-basique qu’il entraine +++ ). Je me répète, mais c’est primordial.

 

       LES EMOTIONS ET LES ORGANES  

  • Le Foie –

  – l’émotion négative du foie est la colère, la frustration, l’irritabilité, la susceptibilité

       Définition : Etat de contrariété par rapport à quelque chose ou à quelqu’un qui ne fait pas ce que vous, vous voulez qu’ il fasse.

  En fait, on dit que la colère est l’état émotionnel du foie, mais je pense qu’on devrait plutôt parler de contrariété. C’est en effet à partir de cet état de contrariété que l’on observe deux catégories de réaction : 

  1. la première catégorie va s’exprimer par une véritable colère, franche, impulsive.
  2. la deuxième catégorie va vivre cela comme une frustration très profonde, très intense, et très souvent sans l’exprimer ; susceptibilité exacerbée.

  – l’émotion positive est l’amabilité.

  • La Vésicule Biliaire –

  Ce sont les gens bileux.

       Définition : Se faire du souci à l’avance en imaginant que des événements négatifs vont forcément  se produire.

  • Le Coeur –

   – l’émotion négative  est la haine, le ressentiment, la non reconnaissance, l’impatience. Ce sont « les râleurs ». Ce sont souvent des personnes qui ne supportent pas les  » apparentes injustices « . Mais on ne connaît pas toujours les tenants et les aboutissants de cette injustice. Beaucoup d’auteurs citent la joie comme émotion, je pense qu’on devrait parler d’excès des plaisirs, de passions négatives. La haine amène à la violence, que ce soit verbale ou physique

  – l’émotion positive est l’amour, la bonté, la lucidité, le don de soi. 

  • La Rate et le Pancréas –   

  – l’émotion négative est l’angoisse, l’anxiété.

      Définition : Le ressassement, trop de réflexion. Dès qu’un problème, une situation tournent dans la tête sans déboucher sur du concret, dans une action, vous êtes en anxiété. Vous pouvez cogiter sans même vous en rendre compte, car il peut s’agir d’un processus faisant partie de votre vie courante, mais dans un arrière-plan de votre vie et encore plus de votre subconscient (les traites de votre maison, la gestion dans votre travail). C’est souvent un niveau subtil.

  L’anxieux est donc en général quelqu’un qui se pose beaucoup de questions, qui pose beaucoup de questions, qui discute sans cesse. Il est toujours en défense, il ne sait pas se détendre, mais d’un autre côté, il ne sait pas rester tranquille. C’est un hyperactif. Il aime s’occuper des autres. Il est très souvent insomniaque. Il tolère très mal la douleur, et au lieu de rester calme, il bouge sans arrêt pour chercher une position de confort et augmente, de ce fait, son problème. Cette exacerbation de la douleur fait que ses sensations physiques sont faussées, il perçoit peu son corps. Les grands anxieux sont très difficiles à traiter et il y en a de plus en plus.  

  – l’émotion positive est la confiance, dans un sens d’absolu. Quand on est en confiance, on ne se pose plus de questions on prend les choses comme elles viennent, au jour le jour.

  Tout cela n’empêche pas la réflexion, mais encore une fois il faut que cela se traduise par une décision, une action et ce que l’on ne peut concrétiser, on l’oublie.

  • Les Poumons –

  – l’émotion négative est la mélancolie, la tristesse, la dépression.  

  – l’émotion positive est la joie de vivre, la joie d’être, l’enthousiasme.

  • Les Reins –

  – l’énergie négative est la peur, sous toutes ses formes : peur existentielle, peur de mal faire, peur de ne pas y arriver, peur des autres…..

  – l’énergie positive est le courage, la hardiesse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *